Terre des arts

Ses peintres

 

  • Frédéric MENGUY

Frédéric Menguy est né le 28 janvier 1927 à Paris ; il est décédé en mars 2007.

  •  Pierre GARCIA FONS

Peintre d’origine catalane, né à Badalona (Espagne) en 1928. En 1938, il arrive en France et part à Paris en 1950 où il fréquente les peintres Cueco, Buffet et bien d’autres. Sa peinture est marquée par l’influence de Cézanne puis de Bonnard… Ses œuvres sont acquises par une quinzaine de musées : Art moderne de Paris, Barcelone, Chartres… Perpignan… Saint-Cyprien… Québec.

En 2004, il est nommé au grade de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres. En 2006, la Fondation Taylor de Paris lui décerne le Grand prix L.G.Baudry.

En 2006, la ville de Perpignan lui rend hommage et consacre une rétrospective de son œuvre de 1946 à 2006 avec 300 travaux exposés au Couvent des Minimes. En 2008, il expose à la Fondation Taylor à Paris et en 2012, Madame la Ministre de la Culture et de la Communication lui décerne le grade d’Officier des Arts et des Lettres.

Pierre Garcia Fons était le père du contrebassiste et compositeur Renaud Garcia Fons. Il est décédé en juillet 2016.

 

  • José RAVELO

Né le 5 mai 1948 à Granada (Espagne). C’est tout enfant que José Ravelo découvrira sa passion pour la peinture. A 15 ans, il suivra des cours du soir de dessin industriel, et le jour, l’école des Beaux Arts. A 19 ans, il quittera l’Espagne pour suivre sa voie, déjà toute tracée, « la peinture ».

C’est dans le sud de la France, à Perpignan, où il poursuivra ses cours à l’école des Beaux Arts de Perpignan, il y restera 6 ans. C’est, encouragé par ses professeurs, qui croient en lui, qu’à 22 ans et déjà plein de talent, il fera parler de lui en exposant en 1970 à la salle Arago de Perpignan. Dès lors, il présentera ses œuvres un peu partout en France et à l’étranger.

1972-73 : Galerie Profil à Collioure, ainsi que de nombreuses expositions, en Suisse, en Belgique, à Strasbourg et à Tours.

1974-75 : « L’Art du Midi-Libre » à Narbonne et à Carcassonne.

1976-77-78 : Dans de nombreuses galeries à Toulouse, Marseille, Avignon et Montpellier. De retour dans la région, il exposera à Céret, Cabestany, Perpignan et Arles sur Tech.

1979 : Une partie de sa peinture traverse l’océan pour être exposée au Canada. Tandis que de l’autre côté de la frontière française, en Espagne, dans une galerie de Barcelone, de nombreuses personnes découvrent pour la première fois, une peinture vivante, osée, créée par un jeune homme.

1981 : Retour aux sources, exposition au Palais des Congrès et au Palais des Rois de Majorque de Perpignan.

1982 à 1985 : Il osera exposer ses toiles parmi les grands de la peinture, à la Mandragore, au salon international, l’art contemporain et le grand Palais à Paris.

En juin 1985, José Ravelo est victime d’un grave accident de la route, qui le plongera dans un profond coma, pour lequel il devra lutter pendant un mois pour revenir à la vie. Durant trois ans, il suivit des traitements médicaux et fit des séjours prolongés en milieu hospitalier. Son retour à la vie se fait alors progressivement et ce sera en 1988 qu’il reprendra ses pinceaux, où inspiré par ses épreuves passées, il étalera sur ses toiles les souvenirs ramenés durant son grand sommeil.

1988 : Il expose ses premières œuvres à Villeneuve de la Rivière, dans son atelier.

1989 : Ses toiles sont exposées au Château de Belesta.

1990 : Il expose ses toiles dans une chapelle romaine.

1991 : Ses toiles ornent les murs de la préfecture des Pyrénées-Orientales.

1995 : C’est au Conseil Général des Pyrénées-Orientales qu’il expose ses anciennes et nouvelles œuvres.

1995-98 : Ses œuvres parcourent les galeries des Etats Unis et du Canada.

1997 : Participation avec d’autres peintres où il exposera une de ses toiles en hommage à DALI dans la gare de Perpignan. Ses œuvres sont exposées à Rosas et Figueras. Il confie ses toiles à la galerie La Main de Fer à Perpignan.

1998 : Il expose au Château du Benedormiens à Castell d’Aro (Espagne).

 

Ses écrivains et historiens

  •  François FOXONET

décédé le 19 Juillet 2012

François, tous les villeneuvois de souche et d’adoption le connaissaient, toutes les générations le côtoyaient …Il était de toutes les manifestations, de toutes les animations, de toutes les cérémonies. Sa retraite lui permettait d’exercer de nouveaux « métiers »…
Historien : en Novembre 1988, pour le millénaire de notre commune, il a élaboré un ouvrage intitulé « Eléments d’Histoire de Vilanova de la Ribera ».

En Novembre 2008, il a collaboré à une remarquable exposition organisée par la Municipalité à l’occasion des 90 ans de l’armistice 14-18. Dans un superbe diaporama, il a fait renaître nos valeureux villeneuvois morts au champ d’honneur, il a continué l’histoire de ceux qui en sont revenus.

Guide : nos « HERMANOS » DEL VALLE ont découvert les richesses de notre patrimoine religieux et architectural grâce à ses connaissances inépuisables de l’histoire de notre village.

Professeur  : François était  un grand défenseur de la langue et de la culture catalane. il initiait tous ceux qui le désiraient au catalan, à la sardane.

 

  • Gérard RAYNAL

Ancien vigneron, Gérard Raynal s’est entièrement voué à l’écriture. Spécialiste des Cathares, il se consacre à l’art du terroir.

Il est l’auteur de plus de quinze romans dont entre autres :

–        les bûchers du paradis

–        Quand le vin est tiré

–        Le secret de Font-Clare

–        Lumière fauve

–        Les lauriers sont coupés

–        La promesse cathare

–        L’envers du désir

–        La face cachée d’Emile Lafont

–        Le pont des illusions

–        Fukushima mon amour

 

En 2008, le prix Méditerranée Roussillon a été attribué à Gérard RAYNAL pour son roman « Lumière fauve » paru aux éditions TDO. Ce prix récompense chaque année un écrivain roussillonnais, d’expression française ou catalane.

 

  • Jean Paul PELRAS

Jean Paul Pelras est né en 1963 à Perpignan ; il s’est longtemps impliqué dans la défense des productions agricoles, il se consacre désormais à l’écriture et exprime toujours son attachement à sa campagne. Son inspiration, il la puise dans ses racines « entre l’Aubrac et le Roussillon ».

Rédacteur en chef du journal L’Agri des P.O. et de l’Aude, il est également chroniqueur sur France Bleu Roussillon et journaliste à l’Indépendant et à Terres Catalanes. Il reçut le prix Alfred Sauvy pour « Le vieux garçon » et avec « Un meurtre pour mémoire », il obtint le prix Méditerranée Roussillon en 2010.

Parmi ses romans, nous pouvons citer aussi :

–        Les portes moustiquaires

–        La coïncidence

–        Le voyage de Jules

–        La grêve

 

Jean Paul Pelras est également l’auteur d’essais, de nouvelles et entretiens : nous en citons quelques uns ci-dessous :

–        Ceux qui dérangent et ceux qui s’arrangent

–        L’affaire Christian Soler

–        On en parle au village

–        Un soir à Perpignan

–        Jean Carrière avait deux mots à vous dire

–        Paroles d’agriculteurs

–        Chroniques des bons moments.

 

 

  • Jean DAURIACH

Après une brève activité de vigneron, Jean Dauriach a fait du journalisme agricole, son métier.

L’histoire et la photographie se partagent sa passion.

Autodidacte, il se définit comme « un historien de proximité ».

Après quelques évocations de faits locaux  touchant la seconde moitié du 19ème siècle, l’attrait pour la période contemporaine a finalement délimité son champ de recherches.

Des liens familiaux ou locaux, et en relation avec les deux guerres mondiales, l’incitent à se rapprocher de ces évènements :

–        la guerre de 1914 – 1918

–        la Marine française et Indochine en 1939 – 1944

–        la captivité en Allemagne 1940 – 1945

–        les camps de républicains espagnols dans les P.O. 1939 – 40 : avec l’ouvrage « Dans le fracas des camions », paru le 1er Mars 2014 aux éditions Trabucaïre.

 

Site : www.jeandauriach.com

Contact : jean.dauriach@gmail.com

 

Les rencontres de photographies Regards

25e Rencontres de Photographie Regards du 05  au 09 Mai  2016.

Affiche A3 Regard 2016.indd

Pour accéder au  site des Rencontres de Photographies Regards,

veuillez cliquer sur : http://regardsphotographie.jimdo.com/

Partagez sur Facebook